Triskell : Quelle est la signification de ce symbole celtique ?

Le symbolisme du triskell est très riche et profond. Le triskell ou triskèle est un symbole assez connu, caractérisé par sa rondeur et son aspect dynamique. Des types de triskell comme le triskell breton est relié à la culture des Celtes. Cependant, le symbolisme du triskell remonte à bien plus loin dans les âges.

triskell symbole celtique

C’est pourquoi nous avons consacré cet article à cet symbole captivant pour vous en faire savoir plus. Quelle est son histoire ? Que signifie cette roue constituée de 3 branches utilisée non seulement en spiritualité mais aussi dans l’art et dans la mode ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

Avant d’aborder le symbolisme du triskell, découvrons en premier lieu sa définition et son histoire. Le mot “triskell” a également plusieurs autres orthographes comme “triskel” ou “triskele”. D’un point de vue étymologique, le terme “triskell” vient du grec “triskélès”. Ce mot signifie ” à 3 jambes”. C’est aussi une figure giratoire. . C’est un motif ternaire utilisé par les Bretons car il est lié à la tradition celtique.

D’où vient le symbole du Triskell ?

Les trois branches du triskele ont des extrémités extérieures en forme de spirale avec un enroulement qui suit la direction du mouvement inverse de l’aiguille d’une horloge. Elle a pour sens l’apaisement, la félicité et le bonheur. Ce sens de rotation est donc d’une grande importance. En effet, sa symbolique est négative si il tourne dans le sens contraire : le blocage, le conflit, tout ce qui est maléfique etc.

On pense que l’origine du triskell remonte à l’époque du néolithique. On a découvert ses traces sur des monnaies grecques et même sur des reliques religieuses catholiques. Mais ce symbole sacré est essentiellement identifié à la culture celtique. Toutefois, les plus vieux symboles du triskell retrouvées étaient rupestres : sur les temples en mégalithe de l’île de Malte. D’autres furent découvertes sur des roches à New-Grange en Irlande.

symbole celtique triskell

Historiquement, ce symbole celtique a été abandonné pendant bien longtemps avant repparaître vers le VIe siècle à la période mérovingienne pour ensuite être encore longtemps relegué aux oubliettes.

Mais le triskell retrouve des lettres d’or dès 1920 avant même de se voir érigé en 1941 comme le symbole du Parti breton. Le triskell devient aujourd’hui l’un des symboles celtes les plus populaires de la tradition bretonne.

Que représente le symbole du triskell

Comme je l’ai mentionné, la signification du triskell est fascinante. Ce symbole celtique est particulièrement ésotérique. D’abord, la signification spirituelle de ce symbole breton est indissociable de trois choses : le soleil, mais aussi les cycles et la source. En fait, les Celtes l’associaient le triskell au soleil. Son symbole est donc marqué par une grande puissance en raison de son association avec celle du soleil.

De plus, le triskell ne peut pas être dissocié des mouvements réguliers c’est-à-dire du dynamisme des cycles de l’existence : son aspect suggère le mouvement, évoque l’éternel retour effectué par le soleil. En fait, il s’agit de la rotation constante de la roue de la vie. Ce symbole celtique fait référence à une espèce d’hélice rotative dont le centre constituerait le point axial du monde. C’est la seconde qui serait la source de toutes choses, la matrice principale et l’origine des choses.

symbole celte triskell

On voit donc combien le symbolisme du triskell est riche. En fait, l’astre solaire mais aussi les cycles constituent des facteurs de fécondité. Ces deux choses permettent le jaillissement de la vie. En effet, dans ce sens, le triskell est un symbole celte qui rejoint le grand mystère de l’existence et le grand mystère de la mort également. C’est un symbole d’éclaircissement de la conscience, qui amène au savoir et à la spiritualité.

Le cycle infini de la vie

On peut comprendre que le soleil en disparaissant chaque soir meurt symboliquement afin de revenir à la vie chaque nouveau jour, soit la renaissance infini. Ce serait également accepter une mort vécue en soi pour renaître. C’est celui d’un être éclairé, nouveau, qui a renoncé à son ego ainsi qu’aux soucis des passions. Le symbolisme du triskèle est aussi donc une sorte d’effacement de l’être individuel au profit de l’universalisme qui repose en tous.

le symbole triskele

Quelle est la signification des trois branches du triskell ?

Malheureusement, nous ne sommes pas certains du sens exact des trois branches. J’ai donc indiqué dans la liste ci-dessous ce que cela pourrait représenter. Le sens ternaire évoque un certain équilibre car le trois est un symbole sacré chez les celtiques.

Les branches signifient également l’harmonie des choses contraires, ce qui explique pourquoi ce symbole n’est pas manichéen. D’ailleurs, il peut être comparé avec d’autres symboles connus comme le yin et le yang ou le triangle. D’autre part, le symbolisme du triskèle se rapporte à la totalité (le tout). Il explique le monde dans son ensemble. Voici ce que signifient les trois branches :

  • La hierarchie ternaire de l’organisation sociale celte : Druides ( prêtres celtiques ) – Guerriers rois – Artisans
  • L’eau, la terre et le feu (peu probable d’après mes recherches)
  • Les songes, endormissement et le réveil
  • La terre, l’homme et le Ciel
  • Le lever, ensuite le zénith puis le coucher
  • Le corps, l’esprit et l’âme
  • Les solstices : été-équinoxe-hiver
  • Le temps : passé-présent-futur
  • La trinité chrétienne celte
  • Les âges de la vie : enfant-adulte-vieillard
  • Le mâle, la femelle, l’enfant
  • Les trois dieux celtes

Le chiffre 3 dans la culture celte est un chiffre sacré. Nous verrons ça dans un prochain article. Voilà ! Vous savez désormais tout sur le triskell. Ce symbole sacré du triskell est d’une richesse spirituelle incomparable !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.