Quelle est la véritable signification des couleurs !

Bleu, blanc, noir, orange, rouge, vert, jaune… Il y a toutes sortes de couleurs. Leurs nuances nous hypnotisent ! On trouve un nombre infini de teintes grâce aux mélanges de couleurs primaires. Mais saviez-vous que chaque couleur a sa propre symbolique ? Découvrez la véritable signification spirituelle des couleurs dans cet article.

la signification des couleurs

La signification des couleurs : Pourpre ou violet

Le violet et le pourpre sont obtenus à partir du mélange du bleu et du rouge. Le pourpre symbolise la transition, la métamorphose, le mystère ou encore la magie. Il s’agit également de la couleur préférée des enfants, des personnalités immatures ou encore des femmes enceintes.

Le pourpre est traditionnellement associé au mysticisme ou encore à la spiritualité. La signification de cette couleur est si particulière. En effet, elle symbolise également les rêves, la guérison, l’art, la fascination érotique ou encore l’altruisme.

Depuis toujours, les nobles, les aristocrates, les érudits et les sages se parent de vêtements pourpres. En effet, cette couleur connote la noblesse dans tous ses états, voire la royauté, ainsi que la sagesse et l’intelligence. Même si le pourpre et le violet ont toujours cette même symbolique, ces couleurs sont aujourd’hui de plus en plus associées au sentiment de liberté.

Les personnes qui portent des vêtements ayant ces couleurs sont d’ailleurs considérées comme passionnées d’art et de mystère, sensibles, créatives, communicatives et très serviables.

La signification de la couleur noir ?

Couleur sobre par excellence, le noir a longtemps été associé aux ténèbres. Éternel opposé du blanc pouvant symboliser la pureté et à la lumière, le noir connote en effet l’obscurité la plus totale, voire, le mystère et la mort.

Malgré cette opposition avec le blanc, le noir ne représente pas forcément le mal, dans le sens littéral du terme. En effet, la présence de lumière (blanc) implique forcément l’existence de zones obscures, de ténèbres (noir). Dans ce cas, la couleur noire nous renvoie alors au dualisme. Un peu à l’image du Ying et du Yang !

Si l’on se penche du côté de l’astronomie, le noir peut nous évoquer le chaos primitif, un vide total où tout ce que nous connaissons serait né d’un claquement de doigts. Le noir peut également symboliser la face cachée de la Lune, un astre qui ne nous révèle que rarement toute sa beauté. En ce sens, le noir se porterait plus au mystère, à ce que l’on ne connait pas, à ce que nos yeux ne perçoivent pas.

Pour nos ancêtres, le noir symbolisait la crainte et le lot de créatures terrifiantes amenées par la nuit et l’obscurité. En effet, les premiers hommes étaient particulièrement alertes dès que le soleil se couchait puisque la nuit est le terrain de chasse préféré des prédateurs, mais également des esprits maléfiques et des entités.

Pour cause, d’Homo erectus à Homo sapiens, en passant par Neandertal, tous avaient pour particularité de redevenir des enfants craintifs et effrayés dès que le jour laissait place aux impénétrables ténèbres de la nuit. Certaines légendes évoquent d’ailleurs des entités malfaisantes, telles que la Déesse Hecate, qui prennent un malin plaisir à se manifester aux hommes et aux voyageurs quand il fait nuit noire.

Malgré la peur de cette couleur, le noir était toutefois associé à d’importantes divinités durant l’Antiquité. En effet, les Romains considéraient le noir comme la couleur de Saturne. Pour la Rome antique, le noir signifie alors le grand cycle de la vie, de la mort, de la renaissance et de la réincarnation

La signification du blanc

Comme évoqué dans la précédente partie, le blanc est opposé au noir. Cette couleur symbolise la pureté sous toutes ses formes, la spiritualité et la virginité. Contrairement au noir, qui est associé aux ténèbres et à l’obscurité, la connotation première du blanc est la lumière, l’élément primordial qui donne naissance à la création du monde.

En effet, la lumière (blanche en l’occurrence) est la représentation de la divinité. Si on prend le seul exemple du christianisme, selon Jn 8.12, Jésus dit : “Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie”.
Le blanc est également largement évoqué dans les contes de fées où il symbolise la vive lumière du jour ou encore l’aura des forces du bien qui vient pour fendre les ténèbres et délivrer le peuple des forces du mal. Plusieurs animaux fantastiques comme Pégase, les licornes arborent d’ailleurs un pelage blanc, signes qu’ils sont des êtres bienfaisants.

La signification du rouge

Si l’on se réfère à l’histoire, ou plutôt à la préhistoire, la couleur rouge a une place prépondérante dans la vie de l’homme. En effet, les vêtements et objets arborant cette couleur ont été utilisés dans le cadre de rites funéraires durant le Néolithique. Chez les aborigènes d’Australie, par exemple, ils utilisaient cette couleur éclatante pour peindre sur des rochers des représentations d’animaux et d’hommes.

Couleur vive, le rouge est également associé à la vie puisqu’il s’agit de la couleur du sang. Si ce précieux liquide a longtemps été versé dans le cadre de sacrifices pour apaiser les dieux ou pour les remercier, aujourd’hui, les peuples qui n’ont pas encore abandonné cette pratique utilisent un liquide teint en rouge au lieu du sang.

Le christianisme associe également le rouge à l’Esprit saint. En effet, pour les toutes premières églises chrétiennes, le bleu était destiné à représenter Dieu le Père, tandis que le jaune était associé à son fils Jésus et le rouge au Saint-Esprit. Même si l’église chrétienne a depuis longtemps abandonné l’association du rouge au Saint-Esprit, on retrouve tout de même cette couleur sur les vêtements des prêtres à l’occasion de rites liturgiques bien précis.

Il faut également savoir que le rouge est associé au pouvoir. Cette signification lui vient de son lien intimement étroit avec le feu ou encore le sang qui ont été des éléments très importants pour les civilisations durant l’Antiquité. L’astrologie, quant à elle, associe le rouge à la planète Mars, mais également astre protecteur des personnes nées du signe du Bélier ou du Scorpion.

Quelle est la signification de la couleur bleue ?

le bleu est une couleur froide qui n’est pas sans rappeler d’un ciel sans nuages. Le bleu est la couleur associée à l’eau, source de vie ; à la paix, à la sérénité ou encore au calme. Si vous regardez à l’horizon, les montagnes au loin paraissent également teintées de bleu. Les peuples primitifs considéraient d’ailleurs ces lointaines montagnes comme la demeure des dieux et l’endroit où les esprits des défunts se reposent pour l’éternité.

Le bleu est également associé à diverses croyances et religions dans le monde entier. Pour les mandalas tibétains, cette couleur est le symbole de la prédominance de la conscience sur la passion. D’après Jung, le bleu est une couleur qui connote à elle seule le ciel et les profondeurs océaniques. Pour les premiers chrétiens, le bleu était associé à Dieu, tandis que le christianisme d’aujourd’hui l’associe plus à la Vierge Marie et aux qualités s’y rattachant à l’instar de la fidélité, de la dévotion, de la compassion ou encore de l’instinct maternel.

La symbolique de la couleur jaune

Quant on parle de jaune, les premiers mots qui nous viennent à l’esprit sont la lumière ou encore la chaleur. En effet, le jaune est le parfait symbole du Soleil, astre de vie qui nous éclaire et nous réchauffe tout au long de l’année. Selon plusieurs croyances mythologiques, les rayons jaunes du soleil symbolisent d’ailleurs la vie. Cette image a été reprise un peu plus tard par le christianisme, notamment en associant le jaune (ou l’or) à la lumière des auréoles.

De plus, les premiers chrétiens la considéraient comme la parfaite symbolique pour représenter la lumière du Christ qui vient éclairer notre monde. Le jaune tient également une place importante dans les traditions actuelles. Cette couleur symbolise l’amour à merveille. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on offre des bouquets de fleurs jaunes aux mariés après la cérémonie qui les unit.

Le jaune est une couleur qu’on retrouve partout dans la nature. Ainsi, les corolles des fleurs, les fruits mûrs, les céréales et le pollen sont tous autant de créations de Dame Nature qui arborent cette couleur. Cette couleur est également très présente dans les contes mythologiques, dans les légendes narrant les pommes d’Hespéride ou la toison d’or notamment. Enfin, pour les mandalas, le jaune est très souvent associé à la paternité. Il renvoie également à une vision sereine, une autonomie et au parfait équilibre de la vie.

Que représente le vert ?

Le vert n’est pas sans nous rappeler la nature et le cycle de celle-ci. Au printemps, les arbres, les champs sont d’un vert éclatant. Une fois l’automne arrivé, cette même nature perd cette couleur qui la rend si belle. En hiver, tout est recouvert d’un blanc immaculé. Et rebelote quand le printemps pointe son nez à nouveau. Dans ce cas, on peut aussi associer le vert au renouvellement cyclique du monde.

Selon quelques croyances populaires, le vert est associé aux esprits de l’eau, aux fées, aux elfes ou encore aux nymphes des bois, des êtres qui se distinguent par leur fougue et leur liberté, ce qui n’est pas sans nous rappeler Robin des Bois et sa tenue verte. Autre personnage célèbre vêtu de vert : Peter Pan. Sa robe toute en vert symbolise à merveille ce qu’il est : un enfant qui pense et agit comme tel, sans connaitre les problèmes et autres tourments typiques de la vie d’adulte. Les nuances plus sombres du vert évoquent, quant à elles, les sombres forêts, grottes et cavernes.

Que signifie la couleur orange ?

L’orange est une couleur ayant une forte symbolique et qu’on retrouve dans plusieurs civilisations. Chez les croyants de Krishna et chez les moines bouddhistes, la tenue est en orange parce que cette couleur permet d’avoir un parfait équilibre du chakra. L’orange est également une couleur qu’on retrouve partout dans la nature. En effet, l’orange est omniprésent quand vient l’automne.

L’orange, c’est aussi une couleur qui peut nous évoquer un feu que l’on maintient dans des limites sûres. C’est le cas, à titre illustratif du feu de joie, un grand feu généralement allumé en hiver où l’on se retrouve autour pour raconter nos meilleures histoires et anecdotes. L’orange, c’est également la couleur que prennent les feux de joie allumés à l’occasion des diverses fêtes païennes et folkloriques dans le monde entier.

Autrefois, l’orange était une couleur associée aux parias et rebuts de la société en Inde. En effet, la tenue des condamnés à mort était de cette couleur. Toujours en Inde, les mendiants et les ascètes étaient vêtus en orange pour indiquer qu’ils n’appartiennent plus à la société et qu’ils s’en sont émancipés. Ce code de couleur a d’ailleurs aujourd’hui été repris pour faire la tenue des prisonniers dans certains pays.

Enfin, l’orange n’est pas sans rappeler la couleur de la tenue du Bouddha. Le choix de cette couleur n’est pas anodin parce que selon Bouddha, l’orange est la couleur parfaite pour symboliser le renoncement aux plaisirs matériels et la spiritualité. Aujourd’hui, cette couleur est arborée par les personnes qui ont décidé de suivre le même chemin que Bouddha. C’est le cas bien entendu des bouddhistes, mais également des ascètes.

Le Dalaï-Lama lui-même est vêtu d’une robe orange pour symboliser le fait qu’il a décidé de se consacrer à une vie loin des tentations que peuvent faire les biens matériels. Dans certaines œuvres contemporaines telles que Dragon Ball, le héros est d’ailleurs habillé tout en orange. Goku, personnage principal du manga, porte un dogi (tenue d’entrainement traditionnel au Japon) de couleur orange.

Pour les connaisseurs de la série, ce personnage a la particularité d’avoir totalement renoncé au confort matériel pour se consacrer uniquement à l’entrainement de son corps et de son esprit afin de devenir le meilleur combattant. Si vous ne le saviez pas encore, le mot « Goku » peut être traduit par «5 feux ». Le nom de son fils, Gohan, peut être traduit par « petit 5 », preuve que cette symbolique a une grande importance pour l’ouvre.

La signification des couleurs : Conclusion

En bref, les significations spirituelles des couleurs sont nombreuses. Si certaines tendent vers l’optimisme, la joie, la gaité et la vitalité, d’autres teintes peuvent renvoyer à la tristesse, à la sobriété ou encore à la mélancolie. Il faut alors faire attention à l’égard de l’utilisation des couleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.