Nostradamus prédiction : à l’aube d’une 3ème guerre mondiale

Les évènements actuels ont bouleversé l’équilibre mondial. La crise sanitaire avec l’arrivée brutale du Covid19, une forme nouvelle de coronavirus créant une pandémie mondiale, n’a fait qu’amplifier les tensions géopolitiques déjà présentes.

nostradamus celebre voyant

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est le résultat de plusieurs décennies d’oubli. En effet, l’Homme a oublié à quel point la Terre est précieuse et l’a, de ce fait malmené, engendrant alors des phénomènes naturels comme le réchauffement climatique ou, comme cité plus haut, de nouvelles maladies. Mais, Nostradamus avait-ils prédit tout ça ?

L’ère du Verseau.

L’ère du Poisson laisse doucement sa place à l’ère du Verseau. Le Verseau nous amène à suivre notre intuition. Révolu est, le temps où l’égo et la spiritualité régnaient. Désormais, la place est aux émotions. L’énergie du Verseau va nous conduire à des changements profonds, avec pour cœur l’égalité et la fraternité. Le changement entre les deux ères n’est pas choses évidentes.

En effet, les deux signes s’opposent totalement, avec d’un côté le Poisson qui est très compétitif et de l’autre le Verseau qui pousse à la réflexion et à l’ouverture d’esprit. L’ère du Verseau est signe d’altruisme et de liberté de pensée. Cela conduit alors à une réelle libération humanitaire qui nous sortira des dogmes religieux.

À l’aube d’une 3ème guerre mondiale.

Nostradamus a-t-il prédit une 3ème guerre mondiale ? Il semblerait que oui. En effet, ses prédictions des attentats terroristes, de réchauffement climatique et de tensions géopolitiques s’avèrent vraies jusqu’à présent. La 3ème guerre mondiale ne sera certainement pas comme les deux premières. La nature reprendra ses droits en créant des inondations et des tremblements de terre. Pour Nostradamus, la fin de cette époque noire n’interviendra qu’en 2025. Il y aura alors un renouveau après cette date, peut-être même une prise de conscience.

La covid19 : la nouvelle forme du coronavirus.

C’est en novembre 2019, que ce nouveau coronavirus est apparu pour la première fois, créant alors une pandémie mondiale. La maladie ravage des millions de personnes sur son passage. L’Europe n’a alors pas été épargné et, plus d’un an après, il est encore difficile de se projeter face à l’avenir au vu des conséquences de cette pandémie. Aussi bien d’un point de vue économique que sanitaire, la covid19 a bouleversé le monde entier. Mais est-ce là une forme de guerre bactériologique ? Il n’est pas bête de le penser. La maladie s’étant répandue à une vitesse fulgurante, sans en connaître la cause, ni le remède.

Vers la fin du monde : les prédictions de Nostradamus.

Toutefois, les prédictions de Nostradamus n’ont pas de quoi nous réjouir. Réchauffement climatique, catastrophes naturelles, attaques terroristes, conflit, etc. Rien ne présage quelque chose de bon pour les années à venir, avant la réelle prise de conscience de l’Homme.

Nombreux sont les facteurs qui tendent à croire qu’on entre réellement dans une phase de transition, voire de fin du monde. On peut notamment parler des crises économiques, des conflits sociopolitiques, le comportement irresponsable des Hommes, aussi bien envers les autres qu’envers la Terre. Du point de vue climatique, la Terre perd cruellement de son équilibre causé par les Hommes : des ouragans, des inondations, ou des tremblements de terre sans précédent sont alors à prévoir.

Pour Nostradamus, l’année 2020 a marqué le commencement de la nouvelle ère. Étant une période favorable au changement, elle va également s’avérer dangereuse pour l’avenir humanitaire. Mais attention, Nostradamus voit dans ces changements une forme de fin du monde mais pas tel qu’on la connaît. Une fin du monde pour en créer un nouveau et faire renaitre l’humanité.

3797 : la fin du monde selon Nostradamus.

Pour Nostradamus, seul Saturne et Jupiter existaient pour mesurer des périodes futures. Mercure, Mars et Venus étaient quant à elles bien trop rapides pour pouvoir mesurer correctement les périodes. Il a alors découvert que la conjonction de Saturne et Jupiter avait lieu tous les 60 ans, après deux révolutions autour du Soleil pour Saturne et 5 pour Jupiter.

Nostradamus a donc mis en place une horloge planétaire, défini par des périodes d’environ 60 ans. Il dit, dans sa lettre à Henri II, avoir identifié l’année 1606 comme une année clé. C’est donc à partir de cette date que le calendrier planétaire a débuté.
Il obtiendra alors l’année 1666, où sa prophétie évoque l’incendie de Londres. Dans la centurie III, au quatrain 77, Nostradamus écrit :
« Le tiers climat soubz Aries comprins
Lan mil sept cens vingt & sept en Octobre,
Le roy de Perse par ceux d’Egypte prins :
Conflit, mort, perte : à la croix grand opprobre. »

La date est clair, précise, il s’agit du mois d’octobre 1727, et ses écrits se révèlent exacts : les Turcs ont signé un traité de paix avec les Perses.

En suivant les dates clés tous les 60 ans, on arrive à l’année 3797. Année de fin du monde selon Nostradamusl’apocalypse prendra forme après des millénaires de conflits et destruction planétaire.

Ce n’est qu’une analyse des prédictions de Nostradamus. Vous pourrez retrouver mes prédictions personnelles et mes rêves en cliquant plus bas sur le lien.