Ouija : Pourquoi faire une séance de spiritisme est dangereux ?

Communiquer avec les esprits avec une planche de Ouija peut révéler bien des surprises aux participants. L’écriture automatique ou d’autres types de séances de spiritisme ont le vent en poupe. Certains communiquent avec les morts lors d’une soirée pour rigoler ! Quand d’autres partent au cimetière se faire des frayeurs entre amis. Mais est-ce vraiment dangereux d’invoquer les esprits ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Fabriquer une planche de Ouija

ouija

Certaines personnes n’hésitent pas à fabriquer leurs planches de Ouija avec du carton ou du bois. Sachant qu’on a pas besoin de grand chose pour fabriquer la planche de Ouija. Du carton, des lettres, de la colle sans oublier le verre à liqueur. Ensuite, il suffit simplement de placer le verre au milieu et de poser son index dessus !

Comment faire une séance de Ouija ?

Pour commencer une séance de spiritisme avec une planche de Ouija, les participants commencent par cette phrase pour appeler les esprits : « Si vous êtes présent, nommez-vous ! » Parfois, il ne se passe rien, mais parfois…

Les témoignages sur les séances de spiritisme qui ont mal tourné

Voici des histoires effrayantes de personnes qui ont voulu jouer avec les esprits lors d’une séance de spiritisme. Ces personnes, dont les prénoms ont été changés, ont voulu contacter le monde des morts. Après avoir lu cet article vous n’aurez plus le même regard sur les planches de Ouija et le spiritisme tellement c’est inquiétant. Peut être vous ne pourriez même plus dormir après avoir lu ceci !

planche de ouija

Récit effrayant

À l’âge de 17 ans, j’ai voulu faire une séance de spiritisme avec mes amis pour rire lors d’une soirée. Malheureusement, nous nous sommes fait la plus grosse frayeur de notre vie ! Nous nous avons pratiqué le spiritisme dans une maison en ruine histoire d’augmenter le suspens. L’entité qui communiquait avec nous nous à révéler le nom d’une fille.

Nous avons été pétrifiées, car on a senti tout de suite une force contrôler le verre. Tout le monde a retiré son index. Sauf que le verre lui a continué de bouger tout seul. Dans un état de sidération, nous ne pouvions plus bouger, tellement nous avions peur ! La personne a donné son nom ; Anna, mais aussi la façon dont elle est décédée. Elle est morte par le feu ! Puis, à la fin de la séance de spiritisme le verre, c’est écrasé en miette sur le sol. À ce moment-là, tout le monde s’est sauvé.

Plus tard, nous avons appris qu’il y avait bien une Anna qui a vécu dans cette maison. Cette maison avait été incendiée. 20 ans ont passé et je ne me suis jamais remis de cette séance de spiritisme et plus jamais j’essaierai de parler avec les morts.

ouija 1

La planche de Ouija en famille

Mes parents nous avaient laissées avec ma sœur et mes deux frères. À cette époque, nous avions une quinzaine d’années. Nous avons voulu nous faire peur. Ma grande sœur avait décidé de fabriquer une planche de Ouija en carton à la va vite. Une entité a révélé le nom d’une jeune fille juive. Puis, nous avons demandé de quoi elle était morte. Ensuite, elle nous a communiqué l’endroit où elle a été enterrée. Le week-end suivant, nous avons été vérifiés et nous avons retrouvé sa tombe exactement à l’endroit communiqué lors de la séance.

Quand les esprits qui nous veulent du mal

La planche de Ouija peut infester votre maison de miasme et d’entité du bas astral. Sans compter sur les esprits farceurs mais est-vrai ? Oui, les entités peuvent rester collé à ceux qui ont participé à la séance de spiritisme. Que ce soit en extérieur comme à intérieur de votre maison. Les esprits du bas astral peuvent nous suivre. Vous allez comprendre en lisant la suite !

Ça s’est passé quelques semaines après la séance de spiritisme ! Ma sœur Sophie et moi avions la même chambre. Je me souviendrais toujours, c’était un dimanche matin au réveil. J’ai cru voir Sophie de dos avec ses longs cheveux noirs. Elle est sortie de la chambre en claquant un grand coup derrière elle. Puis, par reflexe, j’ai tourné la tête vers son lit. Sauf que Sophie dormait, j’ai compris que ce n’était pas elle qui avait claqué la porte.

Je me suis mise à hurler. J’étais littéralement effrayé ! Cela a réveillé Sophie en sursaut. On s’est précipité pour sortir de la chambre, mais impossible d’ouvrir la porte car elle était verrouillée. Ma mère ayant entendu nos cris à monter les marches 4 à 4 pour nous rejoindre. Sans que l’on comprenne quoique ce soit, elle a pu ouvrir la porte de l’extérieur. D’ailleurs, Il nous a fallu beaucoup de temps pour nous en remettre. Notre mère ne nous a jamais crues ! Alors on a dormi dans le même lit pendant très longtemps. Nous nous souviendrons toute notre vie de cette séance et plus jamais nous contacterons les défunts.

Une séance de Ouija qui tourne très mal

Nous avions utilisé le Ouija pour faire du spiritisme avec des copines. Il ne s’était rien passé du tout lors de cette soirée et personne n’a été convaincu. Mais quand tout le monde est reparti, au moment d’aller me coucher j’ai entendu quelqu’un monter les marches des escaliers et s’approcher de ma chambre. Je me suis caché sous les draps et la une force m’a poussé hors du lit. Ce qui est le plus terrible dans cette histoire, c’est que personne ne m’a cru ! Que ce soit mes parents, comme mes amies. Cette histoire m’a terrorisée pendant très longtemps.

Fabriquer une planche de Ouija soi-même

Fabriquer une planche de Ouija soi-même n’est pas sans danger. En effet, on ouvre un canal. Ce canal, c’est une porte d’entrée pour donner accès à d’autres dimensions. Le monde visible et invisible. Parfois, ce sont des entités bienveillantes qui passent la porte de notre monde. Mais parfois, nous pouvons tomber sur des entités négatives. Même avec une bonne préparation ou avec l’aide d’un médium c’est risqué. Essayer de communiquer avec les morts avec le Ouija ou avec l’écriture automatique est une pratique qui n’est pas sans conséquence !

Un enfant assassiné lors d’une séance de spiritisme

Nous nous étions réunis avec des copines pour faire une séance de spiritisme. En effet, nous étions fascinées par les phénomènes paranormaux et nous voulions nous aussi communiquer avec les morts. On a sorti la planche de Ouija qu’une copine avait acheté sur une brocante.

Lorsqu’on a demandé qui était dans la pièce nous avons eu le nom d’un certain Laudanum. Puis le verre à continuer de bouger nous sentions bien que ça tirait sur le verre. On a demandé l’âge de cette personne, il s’avère que c’était un enfant de 1 an. Ensuite, pendant la séance de spiritisme nous lui avons demander la raison de sa mort. Et, par l’intermédiaire du Ouija, il nous a répondu que c’était un meurtre. On a voulu redemander le prénom pour être sûr ! Il nous a redonné le nom de Laudanum. Nous n’avions pas insisté, car on a senti une atmosphère très pesante.

Par la suite, nous avons fait des recherches sur Internet, nous avons trouvé ce que voulait dire Laudanum. C’était un médicament administré aux nourrissons pour qu’ils redeviennent sages. Un sirop à base d’opium interdit de nos jours. En communiquant avec cet enfant mort nous avions compris qu’il avait été assassiné par sa nourrice ou par sa mère.

Témoignage de ceux qui ont voulu communiquer avec les morts

Nous avions fait une expérience de spiritisme avec une fille aux paires d’origine Italienne. Elle s’occupait des enfants de mon beau-frère. Le verre s’est mis à glisser comme s’il se trouvait sur une patinoire. C’était invraisemblable car nous avions fabriqué une planche de ouija en carton. Puis quand on a demandé à l’esprit de se nommer il a épelé un prénom. La fille aux paires a commencer a pleurer. En effet, c’était le nom de son oncle qui s’était pendu l’année précédente. Nous nous sommes tous arrêté net. Malheureusement, jusqu’à la fin de son séjour la fille aux paires avait complètement changé de comportement.

Alors peut-on faire le Ouija en toute sécurité ?

On peut avoir l’impression de faire le Ouija dans un contexte bienveillant. Pour parler à un proche décédé par exemple. Au début, un esprit peut communiquer de manière bienveillante. Lors de la séance, l’entité donnera de bonnes informations pour être crédible puis un des participants de la séance de spiritisme se sentira happé.

En effet, elle se sentira spéciale et tenter de faire le ouija seule chez elle. Malheureusement, l’entité va devenir de plus exigeante en se collant à la personne. L’esprit va devenir injurieux, menaçant voir hostile. Et ce, au fur et à mesure des séances. Par conséquent, la personne sera de plus en plus possédée. Elle commencera à entendre des voix pour finir en cas de possession ! Quoi qu’il arrive, ne faites pas le ouija seul chez vous et je vous déconseillerais même de le faire en groupe.

Bonne chance avec les entités !

Il y a de nombreux témoignages sur le ouija qui tourne mal. Des récits plus effrayants les uns que les autres. Pour autant, chacun a le droit de faire ses propres expériences…Mais si malgré tout, vous décidez d’utiliser la planche de Ouija pour communiquer avec les morts, alors je ne peux que vous souhaitez bonne chance !

Vous êtes ici AccueilOuija : Pourquoi faire une séance de spiritisme est dangereux ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.