Comment accéder aux mondes invisibles et à l’univers parallèle

Dans notre recherche spirituelle, les mondes invisibles demeurent des lieux fascinants. Ces royaumes cachés aux yeux de tous évoluent en même temps que nous. Leur influence dépasse l’entendement et leurs répercussions sur nos vies sont rarement ressenties. Mais comment accéder à ces espaces mystérieux ? Le tout en 6 étapes !

mondes invisibles

Comment accéder aux mondes invisibles ?

Pour accéder aux mondes invisibles, il est nécessaire de savoir ce qu’ils représentent. Ces plans ésotériques sont regroupés autour d’un seul univers appelé « dimension parallèle ou multivers » que nous pouvons appeler simplement « invisible ».

Le voile qui sépare l’invisible du matériel est infime, pour la simple et bonne raison qu’ils se superposent à ce dernier. Imaginez un instant : vous êtes dans votre jardin et subitement vous clignez des yeux. Des êtres merveilleux se montrent alors à vous dans le même espace !

La vérité sur les mondes parallèles

les mondes invisibles nous entourent constamment. Historiquement, ils s’opposent à la doctrine empirique des scientifiques qui vénèrent le matériel et la causalité logique. La vérité du tangible est faite de certitudes avérées, tandis que la vérité d’un monde parallèle est faite de convictions.

Les hommes ont oublié que ce qui les façonne et qui constitue leur âme, ne sont autres que leurs pensées, leurs doutes, leurs désirs etc.. Or, ces choses sont de l’ordre de l’invisible. Si l’alchimie est au réel le fantasme du savoir humain, la dimension parallèle en est la face inversée.

Les rêves reste les témoins directs du monde subtil

Les rêves sont par essence brumeux. C’est ce que nous aimons croire. Mais c’est en nous intéressant à leur hermétisme de façade que nous touchons du doigt la barrière diffuse du invisible. Nos songes ne sont pas exclusifs à cet univers vivant. Ils forment un microcosme mental qui est relié au macrocosme constitué des sept plans de l’univers. Les rêves restent cependant des témoins directs du monde subtil.

Certains rêves sont des fragments résiduels, des messages, des pensées et des manifestations d’entités qui évoluent en son sein. En dormant, notre esprit s’affranchit des contingences du réel pour s’ouvrir à l’ailleurs. Notre fréquence vibratoire, telle une antenne, reçoit des ondes du monde invisible. Les rêves prémonitoires et les songes nébuleux lors de somnolences impromptues ne sont que des tentatives de contact venant de cet univers insaisissable.

Comment voir le monde invisible ?

Avant d’accéder à cet ensemble, il faut encore pouvoir l’appréhender. Voir le monde invisible demande une ouverture d’esprit. Nous croyons que ce que nous voyons. Or, il s’agit ici de remettre en perspective notre vision des choses. La foi est très importante. Afin de percer la couche impénétrable de cette dimension parallèle, vous pouvez pratiquer la méditation, parler, ou exercer une activité qui élève votre esprit comme la musique. Tout n’est qu’une question de confiance en votre faculté de projection mentale. Voir le monde invisible demande un travail de l’esprit.

Afin de voir les créatures de ce domaine merveilleux, à moins de posséder un don de clairvoyance, il est indispensable d’avoir de l’empathie, une sensibilité accrue mais également d’activer son ancrage spirituel. Cela passe par un apprentissage nouveau de nos sens. Nos yeux doivent réapprendre la vision, nos oreilles l’écoute, nos doigts les sensations, nos papilles les saveurs et notre odorat les odeurs. Derrière chaque chose du réel se cache une chose en provenance du monde invisible.

Chaque morceau de cet univers a sa version spirituelle.

Il s’agit d’un réseau infini où chaque parcelle de l’univers dispose de sa version spirituelle. On pourra parler de correspondances sensitives, comme dans le fameux poème de Charles Baudelaire ! Une fois notre esprit en accord avec notre corps, les canaux opaques finissent par se dévoiler.

Un monde invisible propre à chacun ?

Notre conscience développe des flux spirituels uniques qui seraient régis par les différentes couches du monde invisible. Nous ressentons la présence d’esprits, parfois de nos proches, mais aussi de choses plus sombres ou au contraire bénéfiques. Cela pourrait signifier que tout être humain aurait son propre univers interne.

Nos pensées, notre perception de la vie et le modelage de notre âme seraient en lien avec cette dimension parallèle que nous habitons et qui nous habite. Ce que nous voyons et ce que nous ressentons, mais aussi les êtres qui nous guident nous seraient exclusifs. En cela, le royaume imperceptible circule en chaque être vivant comme une rivière interne.

Ce qui nous rend heureux, ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous apaise, ce qui nous touche, ce qui nous fait vivre, ce qui nous tue ; tout n’est que mystère de la vie.

L’accès aux mondes invisibles est une quête spirituelle

Notre intériorité, nos émotions et nos pensées, ce qui constitue notre masque humain, tout est façonné par une dimension immuable qui nous échappe. Ce que nous croyons voir n’est qu’un simulacre face à la réalité qui git sous nos pieds. Les personnes les plus ouvertes comprennent cette philosophie et évoluent dans un univers dont les limites sont inconnues.

Accéder aux mondes invisibles est une quête mêlée de spiritualité mais aussi de curiosité. Le merveilleux et l’élévation vous attendent. Bon voyage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.